École d'agriculture

Les écoles pour devenir agriculteur et les métiers de l’agronomie

Ecole Agriculture

Auteur : Ecole Agriculture

Agriculture et innovation

Quand agriculteurs et innovation technologique se rencontrent

L’agriculture innove et se développe en France et en Europe, pour fournir aux agriculteurs français et du monde entier une politique de production à la fois performante, durable et compétitive. Il ne s’agit pas d’imposer la modernité et des techniques complexes dans le secteur agricole. Le but est d’optimiser le rendement dans le milieu alimentaire, à travers des projets destinés à fournir une production plus performante. À l’heure où la question de la gestion des ressources et de la protection de l’environnement se pose, il apparaît indispensable de se servir des nouvelles technologies pour améliorer les cultures des plantes et faciliter le travail de chaque agriculteur. La France est l’un des acteurs les plus impliqués dans un processus de développement durable grâce aux innovations techniques.

Des tracteurs intelligents

C’est la société Case IH, en France et en Europe, qui s’impose dans le secteur de l’innovation, avec des tracteurs munis de 5 niveaux d’automatisation. Une analyse est alors réalisée, pour voir si le tracteur détecte des obstacles sur le sol des champs.

Le développement de ce type de projet se fait en concertation avec des acteurs du monde agricole. La société travaille ainsi sur  :

  • La coordination et l’optimisation des travaux sur place
  • L’autoguidage des machines agricoles
  • L’automatisation assistée
  • L’automatisation supervisée
  • L’automatisation totale

Ce type d’innovations a pour but de faire réaliser des économies aux agriculteurs du monde, tout en facilitant leur travail. En améliorant leurs conditions de travail, ces machines autonomes leur permettront de travailler plus vite et plus facilement.

Pour les plus petits budgets, il est aussi possible d’acheter un tracteur d’occasion et de le faire équiper de ces nouvelles technologies : https://www.agriaffaires.com/occasion/1/tracteur-agricole.html

La recherche informatique au service des agriculteurs

Aux oubliettes les préjugés, qui voient encore les agriculteurs comme des gens isolés dans leur campagne… Aujourd’hui, ce sont pas moins de 79% des exploitants agricoles de tous pays qui disent utiliser internet. De plus en plus à l’aise avec les nouvelles techniques, ils se voient prêts à utiliser les résultats de la recherche informatique pour optimiser leur développement.

Le big data, pour optimiser la production des acteurs du secteur agricole

La collecte et l’analyse des données connaissent une percée exponentielle dans le secteur technologique. Si l’utilisation des data dans l’agriculture laisse encore sceptique, c’est parce qu’il est indispensable que le résultat soit une meilleure productivité des agriculteurs, ainsi que de toute la chaîne qui en découle.

Si aujourd’hui des données sont déjà récupérées sur place par certains exploitants, elles restent souvent utilisées à des fins personnelles de recherche et de développement.

Dans le secteur agricole, l’entrée en matière de la technologie s’est faite en deux temps :

  • L’automatisation des processus
  • La connexion entre machines et agriculteurs

Aujourd’hui, à l’instar du robot de traite, il convient de faire communiquer ensemble machines, exploitant et partenaires, pour une production accrue. Les données collectées par la big data en agriculture sont colossales. Il faudra alors attendre encore un peu pour en faire ressortir de nouveaux produits toujours plus compétents.

Les algorithmes fertiles

Concrètement, les data analytics ont pour but d’aider l’agriculteur dans ses démarches quotidiennes. En sus, la recherche et l’innovation lui permettent d’être productif grâce à des prévisions jusque là impossibles.

Il peut alors gérer les flux, mais également prévoir les récoltes, ainsi que la transformation des produits. Il peut également prendre des décisions en fonction de données précises, basées notamment sur la météo.

Le numérique, pour mieux exploiter les ressources naturelles

Grâce au numérique, nos connaissances dans le secteur agricole ont pu considérablement s’étoffer. Jusque là basées sur nos seules connaissances liées au travail du sol sur le terrain, elles ont pu évoluer pour nous apporter une vision plus globale et précise des besoins.

Aujourd’hui, la question des ressources planétaires se pose plus que jamais. Il en va de même pour les défis liés à notre consommation énergétique. Pourtant, la nature est là, prête à nous offrir ces ressources si nécessaires, et ainsi préserver au mieux notre cadre de vie et l’environnement, notamment en limitant les OGM.

L’une des solutions serait de capter le carbone des plantes pour le transformer en énergie, au même titre que l’énergie solaire, une technique hautement appréciable par notre cher environnement.

Le numérique est également un outil pratique pour booster les ventes dans des pays pauvres d’Afrique : traduction de divers dialectes, proposition à la vente, les supports numériques ouvrent de nouveaux horizons à des pays qui ne demandent qu’à vendre le fruit de leurs cultures.

L’AgriTech, pour assister les agriculteurs

L’Ag Tech représente plus de 4000 applications destinées au secteur agricole, et développées par des start-ups toujours plus innovantes. Une trentaine d’entre elles se sont par ailleurs regroupées au Salon de l’Agriculture, au niveau de l’espace Agri 4.0, pour présenter leurs nouveaux systèmes.

La station météo intelligente

Les agriculteurs se voient assistés par des technologies toujours plus pointues, destinées à optimiser leur production alimentaire ou d’autres cultures. La station météo connectée par exemple, qui se trouve à une trentaine de centimètres du sol, est une alliée de taille. Elle transmet tous les quarts d’heure à l’agriculteur des données précises, qui l’aideront à prendre des décisions adaptées :

  • Adaptation éventuelle de l’irrigation en fonction de l’hygrométrie, de la température, de la vitesse du vent ou encore de la pluviométrie.
  • La nécessité d’utiliser des engrais en fonction des résultats obtenus.
  • Adapter les semences aux prévisions météorologiques.

Le collier pour vache, au cœur des innovations ?

S’il peut prêter à sourire, le collier pour vaches a pourtant prouvé son efficacité ! Il est capable de définir les cycles de reproduction de l’animal, et d’évaluer son niveau de confort. Ces produits révolutionnaires permettent à l’éleveur de savoir en tout temps comment se portent ses animaux : état de santé, chaleurs, etc.

Le robot des champs

On l’appelle Oz, le robot imaginé par une jeune start-up toulousaine décidée à se lancer dans l’innovation maraîchère. Ce petit bijou issu de la recherche technologique est capable de désherber, en travaillant dans les champs de manière autonome.

L’agriculteur se débarrasse de la corvée de désherbage, et ne se voit plus forcé de biner. Ces tâches sont prises en charge par ce robot intelligent. Il l’assiste également au moment de la récolte.

La recherche, le développement et l’innovation n’en sont qu’à leurs débuts dans le secteur agricole. Les plus brillants cerveaux développent des systèmes numériques et technologiques toujours plus poussés, dans le cadre de résultats de recherche concrets et très complets. La technologie n’a pas fini de venir en aide à nos agriculteurs, afin d’optimiser toujours plus la gestion des ressources, tout en préservant l’environnement et en facilitant le travail des exploitants. Pour en savoir plus, vous pouvez également découvrir les nouvelles innovations.

frais-notaire-terrain-agricole

Quels frais de notaire pour l’achat d’un terrain agricole ?

Après la signature de tous les papiers de vente, vous devenez officiellement le propriétaire d’un terrain agricole. Vous savez sûrement que les frais de notaire sont à considérer dans toutes les cessions de foncier ou de bien immobilier, qu’il s’agisse d’un achat, d’une donation ou d’une succession. La valeur de ce frais peut dépendre de divers facteurs tels que la fonction des deux parties (acheteur ou vendeur) et la valeur du terrain. Quelles sont ainsi les informations importantes à savoir sur les frais de notaire pour l’achat d’un terrain agricole ?

Qu’entend-on par frais de notaire ?

Les « frais de notaire » ou « frais d’acquisition » désignent les frais qu’un acheteur accorde au notaire, en plus du prix d’achat d’un bien. Ils sont destinés à couvrir les différents éléments liés à la future possession foncière ou immobilière. Les frais de notaire comprennent :

  • Les émoluments et les honoraires : la valeur de la rémunération est négociable dans certains cas. Ils composent généralement les 10 % des frais de notaire.
  • Les débours : il s’agit de frais à rembourser après que le notaire les ai préposés. Les débours peuvent inclure les frais annexes tels que les frais de déplacement, les éventuelles rémunérations de tierces personnes ou le coût de divers documents.
  • Les droits de mutation constituent une grande partie de ces frais.
  • La taxe de publicité foncière.

Cette possibilité de négociation des honoraires des notaires n’a été annoncée qu’en février 2016. Avant cela, les honoraires étaient fixés comme suit :

  • Ils étaient de 5 % HT de la somme concernée pour tous les biens inférieurs à 45 735 euros.
  • Ceux des biens supérieurs à cette valeur étaient fixés à 2,5 % HT.

À partir de début mai 2016, les notaires peuvent offrir une remise jusqu’à 10 % pour tous les biens de supérieurs ou égal à 150 000 euros. Sachez que ces frais sont indispensables au cours d’un achat d’une terre agricole, d’un terrain non constructible et d’un terrain à bâtir.

Le prix d’un terrain agricole

Afin de préparer un budget suffisant, il est indispensable de connaître le prix du terrain qui vous intéresse avant d’évaluer les frais de notaire. Référez-vous à deux critères pour l’évaluation du prix d’une terre agricole :

  • La zone qui suit la règle de l’emplacement soumis à un arrêté préfectoral.
  • Ce prix dépendra également de la qualité du terrain concerné. Vous trouverez 5 principales classes, dont la classe 1 est la plus intéressante. Certaines terres peuvent être exceptionnelles ou hors classe.

Pourquoi acheter un terrain agricole ?

Dans la majorité des cas, les terres agricoles sont beaucoup moins chères que les terres constructibles. Néanmoins, cela dépend de la zone. Vous pouvez vous informer à l’avance auprès de l’administration communale ou de la SAFER pour trouver un terrain agricole adapté à votre budget. Ces institutions vous mettent également en contact avec les bonnes personnes. Vous obtiendrez une multitude de conseils pour réduire au mieux vos dépenses en termes de prix de terrain et frais de notaire.

Les frais de notaire pour l’acquisition d’un terrain agricole

Afin de calculer les frais de notaire lors d’un achat de terrain agricole, il convient de prendre en considération plusieurs paramètres. Il est possible de réaliser une vente entre particulier et professionnel, ou entre particuliers. Le frais peut varier en fonction de cela.

Une vente de terrain agricole entre particuliers

Une grande partie des règles régissant les frais de notaire pour les terrains non constructibles et les terrains agricoles se ressemble au cours d’un achat de particulier à particulier. C’est la raison pour laquelle un acheteur pourrait ne pas être assujetti à une TVA. Néanmoins, préparez-vous à une valeur plus ou moins onéreuse sur les frais de notaire. Ces derniers sont généralement fixes, mais la variation provient de l’estimation des débours et les émoluments. Ils sont à leur tour dépendant de la valeur du terrain concerné.

Pour l’acquisition d’un terrain agricole de 1 000 euros par exemple, prévoyez un frais dans les environs des 1 500 euros. Si vous souhaitez acheter un terrain valant 10 000 euros, les frais de notaire peuvent coûter 2 000 euros environ.

Les frais de notaire en fonction de la situation d’un vendeur

Le fait que votre vendeur soit assujetti à la TVA ou non joue un rôle majeur dans les frais de notaire. Peu importe votre statut, la TVA n’est pas applicable à toute cession de terrain agricole si le vendeur n’en est pas assujetti.

Actuellement, un vendeur particulier n’est pas assujetti à la TVA. Il soit juste se préparer aux droits d’enregistrement de 5,09 à 5,81 %. Dans ce cas, si vous, acheteur, êtes assujetti, vous avez deux options au choix.

  • Si vous vous engagez à revendre la terre après 5 ans, vos frais de notaire seront réduits de 0,715 %.
  • Si vous pensez réaliser des travaux agricoles sur le terrain pendant 4 ans suivant son acquisition, un droit est fixé à 125 euros.

Si le vendeur n’a pas réclamé la taxe payée au cours de la vente, vous devrez payer des droits de mutation (ou droits d’enregistrement) compris entre 5,09 et 5,81 %. Si le vendeur a récupéré la TVA payée au moment de l’acte de vente, vos droits de mutation seront réduits à 0,715 euro. Si vous êtes assujetti à la TVA, vous aurez le choix entre les deux options décrites précédemment.

Le barème des frais de notaire actuels

Un barème réglementé a été établi pour la valeur fixe des émoluments dépendant de la valeur énoncée dans l’acte et votre capital. Le taux est dégressif depuis le décret du 26 février 2016.

  • Si la valeur du terrain agricole est comprise entre 0 et 6 500 euros, prévoyez des frais de notaire de 3 945 % de cette valeur.
  • Si le bien vaut de 6 500 à 17 000 euros, le taux applicable est de 1,627 %.
  • Pour une terre agricole comprise entre 17 000 et 60 000 euros, le taux des frais de notaire est estimé à 1,085 %.
  • Un taux de 0,814 % est possible pour tous terrains valant plus de 60 000 euros.

 

Méthanisation et biogaz, une énergie renouvelable d'avenir

Méthanisation et biogaz, une énergie renouvelable d’avenir

La méthanisation est produite par le traitement des déchets organiques issus de l’agriculture. Elle permet de les transformer en énergies renouvelables, à savoir en gaz naturel, en besoin en électricité et en chaleur. Cette énergie est appelée biogaz. Ce procédé utilise également les restes solides, les digestats, comme engrais naturel dans l’agriculture. Ce mode de création de biométhane s’inscrit dans un projet de développement durable.

Lire la suite

Sécher vos graines dans des conditions optimales

Les graines se conservent pendant de nombreuses années dans la mesure où les conditions de conservations sont optimales. Il convient notamment de les maintenir à l’abri de l’humidité si vous souhaitez les semer de nouveau l’année qui vient.

Lire la suite

agriculture-raisonnee-meilleur-compromis-pour-la-planete

Une agriculture raisonnée, qu’est-ce que c’est ?

Avec une population mondiale en constante expansion, les besoins en denrées alimentaires augmentent également de manière explosive. Devant cette demande exponentiellement croissante, le monde agricole se doit de se poser les bonnes questions sur l’avenir de ce secteur indispensable à la survie humaine qu’est l’agriculture. Comment pourvoir aux besoins alimentaires mondiaux de manière durable et la plus équitable possible ?

Lire la suite

aviculture

L’aviculture : un secteur d’activité en plein essor

Avant, pour pouvoir goûter à une bonne viande de volailles, il fallait partir à la chasse. De plus, il fallait nourrir les oiseaux et attendre qu’ils soient adultes avant de les manger. De là est venue l’idée de créer la filière “aviculture” qui s’occuperait de l’élevage de ces oiseaux.

Lire la suite

les-cuves-de-stockage-des-indispensables-en-matiere-d-agriculture

Les cuves de stockage : des indispensables en matière d’agriculture

Comme dans de nombreux secteurs, il est toujours important de bien choisir le matériel à utiliser. Ce critère est fondamental pour le stockage de divers éléments dans le domaine de l’agriculture. Les cuves font partie des matériels de stockage les plus utilisés par les agriculteurs professionnels mais aussi par les particuliers.

Lire la suite

Tout savoir sur la formation en hygiène alimentaire

Respecter les règles sanitaires lorsque vous manipulez des denrées alimentaires est indispensable en France. Cela limite les risques de contaminations des germes nuisibles et évite de provoquer des intoxications alimentaires. Afin d’aider les professionnels de l’alimentaire à connaitre ces pratiques et préserver la santé de leurs clients, la formation en hygiène alimentaire est devenue obligatoire.

Lire la suite

Comment choisir sa première ruche?

Faut-il encore rappeler l’important rôle que jouent les abeilles sur l’agriculture ? Et leurs bienfaits sur la santé et le bien-être au quotidien ? Vous prenez ainsi la bonne décision si vous choisissez d’acheter une ruche pour faire vos premiers pas dans l’élevage d’abeilles. Les apiculteurs amateurs ont donc besoin de ruches de qualité et qui respectent les normes. Voici les critères que vous ne devez pas négliger dans votre recherche d’une ruche pour vos abeilles.

Lire la suite

agriculteur

Engrais azoté : l’efficience pour concilier performance et environnement

Au regard des besoins alimentaires mondiaux et de leurs évolutions au cours des prochaines décennies, il est clair que la fertilisation et en particulier l’engrais azoté, aura un rôle important à jouer pour assurer les augmentations de rendements.

Cette nécessité de performance agronomique doit cependant s’inscrire dans une perspective de durabilité. L’engrais azoté présente la particularité d’être sujet à d’importantes pertes environnementales dans l’eau par lixiviation des nitrates, dans l’air par volatilisation ammoniacale.

Lire la suite

Salon Sitevi 2017

Retour sur le salon Sitevi 2017

Le salon Sitevi est un rendez-vous qui, depuis 40 ans, rassemble les professionnels des filières vigne-vin, olive et fruits-légumes. En passant une journée entière au Sitevi, j’ai eu l’occasion de faire un tour d’horizon complet et plein de surprises, qui pourraient intéresser les professionnels qui n’ont pas encore franchi les portes de ce salon.

Lire la suite

Formez vous au métier de boucher

Pour les jeunes s’intéressant au métier de boucher, il faut savoir que ce secteur recrute. Le domaine de l’agroalimentaire est un choix d’orientation efficace pour pénétrer dans la vie active assez rapidement. 

Lire la suite

driver-fermier-dans-le-gard

Le Drive Fermier tout proche de chez vous dans le Gard

Un grand nombre d’agriculteurs et artisans Gardois, trente-deux au total, se sont impliqués dans le projet du Drive Fermier localisé dans le Gard. Ces agriculteurs et artisans Gardois proposent leurs meilleurs produits et cela reste du local, ce qui est important ! Ces hommes et femmes souhaitent mettre en commun leur savoir-faire et leur passion pour l’agriculture afin de vous apporter le goût et la qualité d’un produit du terroir local !

Lire la suite

astuce-du-broyeur-de-vegetaux-pour-traiter-tous-les-dechets-du-potager

L’astuce du broyeur de végétaux pour traiter tous les déchets du potager

Un jardin demande un entretien conséquent tout au long de l’année. Toutefois, les végétaux ont tendance à s’accumuler et au lieu de les transporter à la déchetterie, il est possible d’acquérir un appareil spécifique très intéressant pour cette activité.

Lire la suite

salon-agriculture-2017-visite

Salon internationale de l’agriculture Paris 2017

Cette foire exposition a lieu chaque année au parc des exposition de la porte de Versailles à Paris. Organisée par le CENECA (centre nationale des expositions et des concours agricoles), la première édition du salon de l’agriculture date de 1964. Cette manifestation se déroule entre fin février et début mars, c’est la plus importante foire agricole de France. Elle attire de nombreux professionnels et le grand public est toujours adepte de cet événement avec 96 % de visiteurs satisfaits.

Lire la suite

alimentations-eau-duraplas-tuyaux

Cuves et citernes pour le transport et le stockage d’eau

Voici un article pour vous présenter les cuves et citernes Duraplas destinées au transport et au stockage de l’eau, indispensables dans le milieu de l’agriculture.

La société Duraplas est une entreprise familiale. Ces anciens agriculteurs savent répondre efficacement aux besoins en matière d’équipements agricoles. L’entreprise à développée des cuves et des citernes pour le stockage et le transport de l’eau adaptées aux contraintes du milieu agricole.

Lire la suite

energie-solaire-toiture-fermes-photo

Exploiter les toitures des granges avec les panneaux solaires photovoltaïques

Agriculteurs, devenez producteur d’électricité ! Si vous possédez une grange avec une toiture de large superficie orientée plein sud, il est sans doute intéressant d’y installer des panneaux solaires photovoltaïques.

Lire la suite

serre-photovoltaique-agriculteurs-fermes

La serre photovoltaïque pour les agriculteurs

La serre photovoltaïque est encore marginale mais prend tout de même de plus en plus d’ampleur. La problématique de la serre photovoltaïque est la suivante : produire sous serre des produits de bonne qualité, avec les contraintes énergétiques que cela implique, tout en produisant de l’énergie propre pour subvenir à ces besoins en énergie.

Parmi les succès à noter, la serre photovoltaïque de Caissargues, dans le Gard, a été inaugurée le 3 juillet 2012 par Solairedirect.

Lire la suite

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén